CfP: „La littérature comparée face à la transition numérique“, La Rochelle (21.01.2017)

Call for Papers für die journées d’études „La littérature comparée face à la transition numérique“ | Département Lettres de l’Université de La Rochelle

Deadline Abstract: 21. Januar 2017
Datum der Veranstaltung: 29. März 2017

Le département Lettres de l’Université de La Rochelle organise les mercredi 29 mars et jeudi 30 mars 2017 deux journées d’études consacrées aux études littéraires face à la transition numérique :

Mercredi 29 mars 2017 : La littérature comparée face à la transition numérique

Jeudi 30 mars 2017 : La littérature française face à la transition numérique

Cet appel ne concerne que la première journée.

Présentation

À l’instar des autres disciplines, dans ses méthodologies et ses activités de recherche comme dans ses pratiques pédagogiques, la littérature comparée se trouve désormais emportée dans ce qu’on appelle commodément la « révolution numérique ». Dans ce nouveau contexte technologique et mondial, plusieurs phénomènes attirent l’attention du chercheur comparatiste, dans ses réflexions méthodologiques et théoriques comme dans ses pratiques de recherche et d’enseignement, parmi lesquels on peut citer la circulation instantanée des informations et des textes, les échanges internationaux facilités par les nouvelles formes de sociabilités numériques, la mise à disposition de nouvelles ressources bibliographiques et anthologiques multilingues, l’évolution des pratiques de traduction, les possibilités de l’édition électronique du texte, de l’hypertexte au « livre augmenté », l’exploitation des « mégadonnées » littéraires,  aussi bien que l’apparition de nouvelles formes de créativité, de réécriture, d’intertextualité et d’intermédialité sur le web.

Comment les comparatistes envisagent-ils ces nouvelles ressources et ces nouveaux outils numériques ? comment et dans quelles intentions ont-ils choisi de les utiliser, de les créer ou de les développer, dans le cadre de leurs recherches ou de leurs enseignements ? quels regards critiques ou quelles questionnements théoriques la littérature comparée peut-elle proposer face à ces phénomènes ? Comment la transition numérique amplifie-t-elle certaines pratiques intéressant spécialement les comparatistes – par exemple l’utilisation des sources originales numérisées, la constitution de corpus multilingues, la circulation et la réception des textes et des idées, les nouvelles formes d’intermédialité impliquant le numérique dans la création ? Ou enfin, pour synthétiser : quelle place et quels rôles pourra prendre et jouer la littérature comparée au sein du vaste champ en devenir des Humanités numériques ?

On suggère dans ce cadre d’envisager notamment les directions suivantes :

1) Le chercheur comparatiste face aux nouvelles ressources numériques

L’accès aux ressources linguistiques et les nouvelles pratiques de traduction : dictionnaires et autres ressources linguistiques en ligne, traduction automatique ou collaborative, sites d’échanges linguistiques et de traduction…

L’accès aux littératures et aux cultures étrangères : sites d’auteurs, bibliothèques virtuelles, anthologies numériques, corpus multilingues…

L’approche des échanges culturels en contexte numérique : sociabilités littéraires et culturelles sur le web, en contexte international ou mondial, nouvelles formes et modalités de la circulation des texte et des idées…

2) La diffusion numérique du comparatisme 

Les sites comparatistes en ligne

Les actes de colloques en ligne

Les revues électroniques

La présence de la littérature comparée dans l’édition électronique

La diffusion électronique des travaux, anthologies, ressources diverses créés par les comparatistes…

3) L’approche comparatiste des créations numériques

Etude comparée des créations littéraires sur le web : les nouvelles formes de créativité en contexte mondial

Littérature et numérique : nouvelles formes et modalités de l’intermédialité sur le web

Ecritures littéraires et œuvres multimédias, du web à la scène numérique

Etude comparée de la médiation, de la diffusion, de la traduction, de la transformation numérique des œuvres et des savoirs…

4) Pratiques pédagogiques et numérique

L’utilisation des ressources numériques dans les enseignements de littérature comparée : sites d’auteurs, sites institutionnels ou muséographiques, sites des sociétés savantes et des associations littéraires, autres ressources culturelles et linguistiques…

Les nouvelles pratiques de lectures comparatistes sur le web : l’œuvre originale en ligne, l’œuvre traduite en ligne, l’utilisation ou la constitution de corpus
Les propositions de participation doivent parvenir au plus tard le samedi 21 janvier 2017 à yvan.daniel@univ-lr.fr

Elles doivent contenir un titre, une brève présentation de la communication (une page max.), une brève bio-bibliographie.

Les frais d’hébergement et de restauration pourront être partiellement pris en charge.

via fabula.org

Advertisements
Dieser Beitrag wurde unter Calls for Papers, Veranstaltungen abgelegt und mit , , verschlagwortet. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.